Surveillance après la pose d’un plâtre

Une immobilisation plâtrée sert à protéger le site anatomique concerné contre les contraintes mécaniques, en attendant la cicatrisation et/ou la consolidation osseuse. Un plâtre est une coque rigide inextensible, qui peut devenir compressive si le membre immobilisé augmente excessivement de volume (Œdème, hématome). 

 

Porter un plâtre n’est pas dépourvu de risque et nécessite une surveillance rigoureuse :

 

➜ Surélevez le membre plâtré le plus souvent possible. La position déclive du membre favorise l’augmentation de l’œdème : 

  1. Pour le membre inférieur, la cheville doit être placée plus haute que le genou

  2. Pour le membre supérieur, la main doit être à la même hauteur que le torse (le bras dans une écharpe quand vous êtes debout, ou posé sur un gros coussin quand vous étés en position assise ou allongée).

 

 

➜ Bougez régulièrement les orteils/les doigts afin de favoriser la circulation sanguine et lymphatique

➜ Une immobilisation du membre inférieur est un facteur de risque de thrombose veineuse profonde (thrombophlébite). Un traitement anticoagulant régulier est nécessaire pendant toute la durée de l’immobilisation plâtrée et jusqu’à la reprise d’une marche pluriquotidienne avec appui complet.

➜ Surveiller (et faites surveiller) régulièrement votre plâtre, et n’hésitez pas à m’avertir, avertir votre médecin traitant, ou à vous présenter à un service d’urgences si :

  1. Difficulté à bouger les orteils

  2. Gonflement durable des extrémités avec sensation de plâtre trop serré

  3. Coloration anormale des orteils (blanche, rouge ou bleutée) malgré la surélévation

  4. Douleurs diffuses et intenses

  5. Chaleur anormale

  6. Écoulement ou odeur nauséabonde provenant du plâtre

  7. Signes généraux : fièvre, frissons, douleur thoracique ou essoufflement

 

 

➜ Votre plâtre n’est pas fait pour marcher ! Il peut être posé sur une surface sèche & propre (appui-contact) mais vous ne devez pas mettre de poids dessus. Il faut donc utiliser les 2 cannes-béquilles, un déambulateur ou un fauteuil roulant (avec support de jambe).

 

 

➜ Ne pas mouiller le plâtre. Lors de la toilette, le protéger dans un sac étanche. Ne pas y introduire d’objet.

arrow.png

DR. MAJED ISSA

logo (1).png
1200px-Logo_Doctolib.svg.png