Genou

Le genou désigne l'articulation située entre le fémur (os de la cuisse) et le tibia (os de la jambe).


Il fonctionne à peu près comme une charnière, qui effectue non seulement une flexion/extension, mais également des mouvements  minimes de rotation et de glissement vers l'avant et l'arrière.


L’extrémité inférieure du fémur a la forme de deux boules osseuses, les condyles médial et latéral, jointes par une vallée centrale, la trochlée, dans laquelle coulisse la rotule (patella) lors des flexions et extensions du genou. 
L'extrémité supérieure du tibia est appelée plateau tibial, surface plus ou moins plane. Ceci définit 3 espaces articulaires: L'espace fémorotibial médial, l'espace fémorotibial latéral, et l'espace fémororotulien.


Les surfaces articulaires (fémur distal, tibia proximal et face articulaire de la rotule) sont enduites d'une substance assez dure, de couleur blanchâtre, très glissante appelée cartilage. Cette substance est constamment lubrifiée par une petite quantité de liquide visqueux, le liquide synovial, produit et renouvelé par les cellules de la membrane synoviale qui tapisse la face interne de l'articulation 
Un cartilage bien lubrifié permet un mouvement sans friction et sans douleur entre les os qui s'articulent.


A partir de la fin de la croissance, nous avons tous dans nos articulations un stock fixe de cartilage qui, malheureusement, ne peut pas se regénérer à l'identique naturellement.


La surface de contact entre les condyles fémoraux et le plateau tibial est augmentée par deux structures circonférentielles en forme de croissant fixées sur le plateau tibial, de consistance élastique assez rigide et de section triangulaire, appelées ménisques. Il s'agit du ménisque médial et latéral, qui amortissent l'appui du fémur sur le tibia, mais participent également à la stabilité du genou.


L'articulation est enveloppée d'une membrane malléable mais résistante à la déchirure, appelée capsule articulaire. Celle-ci assure l'étanchéité de l'articulation, empêchant la fuite du liquide synovial.


Une deuxième enveloppe circonférentielle formée de ligaments, dont surtout les ligaments collatéral interne et collatéral externe, maintient le genou et l'empêche de se désaxer en varus (genoux en O) ou en valgus (genoux en X).


Au centre de l’articulation, deux ligaments puissants stabilisent le genou dans les mouvements de rotation et de translation en avant ou en arrière. Il s'agit des ligaments croisés (antérieur et postérieur), qui constituent ce qu'on appelle le pivot central du genou.


Deux groupes musculaires principaux font bouger le genou: Les ischiojambiers en arrière pour la flexion, et le gros muscle quadriceps en avant pour l'extension. Ce dernier est primordial pour la station debout et la marche. Il est en continuité avec la rotule, puis se prolonge par le tendon rotulien qui s'insère sur le tibia proximal: C'est l'appareil extenseur du genou.

Ci-après les interventions les plus fréquemment réalisées par notre équipe sur cette articulation : 

CLINIQUE PARIS-LILAS CEPIM

41 avenue du maréchal Juin,

93260 Les Lilas

01 43 62 22 22

HÔPITAL PRIVÉ DU VAL D'YERRES

31 Rue de l'Abbaye,

91330 Yerres

01 69 48 48 13